Cowboy Bebop – Sunrise (1998)

_render__spike_spiegel_by_vanessabr21-d6hjph0 copy - copie.png

Autant le dire d’emblée, je n’ai jamais été une grande lectrice de mangas et encore moins une fan de séries animées japonaises. Mis à part Nana et Détective Conan, je n’ai jamais vraiment cherché à me lancer sur ce terrain-là, persuadée que cet aspect de la « Japanese pop culture » n’était pas fait pour moi.

Et puis j’ai commencé à me lasser des séries TV américaines, et l’envie de changer d’horizons s’est fait de plus en plus ressentir. J’avais besoin de découvrir quelque chose de nouveau, quelque chose qui n’ait rien à voir avec ce à quoi j’étais habituée. C’est alors que je suis tombée sur Cowboy Bebop.


Fiche technique : Cowboy Bebop est une série animée japonaise découpée en 26 épisodes d’une vingtaine de minutes. Diffusée pour la toute première fois sur TV Tokyo en 1998, ce n’est qu’en 2001 qu’elle débarquera en France sur Canal +. Réalisé par Shin’ichirō Watanabe et produit par le studio Sunrise (une filiale de Namco Bandai), cet anime réussit l’exploit de rester, presque 20 ans après, une véritable référence dans le domaine de la japanimation. Et croyez-moi, c’est amplement mérité. 🙂

Histoire : Nous sommes dans le futur, en 2071 exactement. La technologie ayant bien évolué, les voyages interplanétaires sont désormais possibles et un réseau de portails (appelés Gates) a été mis en place afin de se déplacer plus rapidement. Quelques années plus tôt, l’instabilité de ce dernier a provoqué l’explosion d’un des portails à proximité de la Terre. Touchée de plein fouet, celle-ci est devenue inhabitable, conduisant les survivants à coloniser les autres planètes du système solaire.

Suite à ce grave accident, le taux de criminalité n’a cessé d’augmenter et le gouvernement, devenu fragile et bancal, n’a plus d’autre choix que de faire appel à des chasseurs de primes. Et ça tombe bien, puisque nos protagonistes sont justement de véritables cowboys de l’espace…

Personnages : C’est donc à bord du Bebop que nous suivons notre petit groupe de chasseurs de prime composé de Spike, Jet, Faye, Edward, sans oublier Ein, le fidèle corgi.

http://

Commençons par Spike Spiegel, cet homme filiforme accro à la cigarette, spécialiste du Jeet Kune Do et dont la coiffure ne laisse personne indifférent. S’il semble être d’une « blasitude » à toute épreuve, c’est pour mieux dissimuler les blessures d’un passé qu’il cherche à fuir désespérément.

Untitled

Extrêmement charismatique et mystérieux, Spike incarne, selon moi, un vrai cowboy à la Clint Eastwood dans la trilogie du dollar. Plus on avance dans la série, plus on en apprend sur lui et son passé, jusqu’à atteindre l’apothéose dans l’épisode final.

Pour résumer, Spike est un de ces personnages qu’on n’oublie pas, et je vous encourage vivement à regarder la série en anglais rien que pour son doublage vraiment très classe.

Passons maintenant à Jet Black, le propriétaire du Bebop. Sous ses airs de gros costaud, il est très à l’écoute et adore passer du temps en cuisine et à s’occuper de ses bonzaïs. C’est un peu la figure paternelle du groupe, même s’il rabâche à qui veut l’entendre qu’il n’est pas « si vieux que ça ».  Lui aussi traîne un lourd passé qu’il cherche à oublier, et son bras cybernétique en est la cicatrice la plus visible…

jet

Faye Valentine, quant à elle, est une femme très sexy et pleine de répartie, qui ne peut malheureusement pas s’empêcher de flamber tout son argent aux jeux. Contrairement à Jet ou à Spike, elle fait tout son possible pour découvrir son passé et retrouver ses origines. Si elle semble très indépendante et sûre d’elle, Faye est beaucoup plus sensible et attachée à ses compagnons qu’elle ne le laisse croire.

faye

Enfin, parlons un peu d’Ed, ou Edward, cette petite hackeuse excentrique qui apporte une touche de fraicheur et de bonne humeur au Bebop. Ed est clairement dans son monde et en parfait décalage avec le reste de l’équipage. C’est une véritable pile électrique et ses réactions sont souvent incompréhensibles. En tout cas, elle m’a fait beaucoup rire et j’ai trouvé le duo qu’elle forme avec Ein, le corgi, vraiment adorable. ❤

Untitled2

Ce qui fait la différence : Mais qu’est-ce qui rend Cowboy Bebop si particulier me demanderez-vous ? Eh bien, pas mal de choses en vérité.

Tout d’abord, l’animation. C’est ce qui a été déterminant pour moi, ce qui m’a donné envie de me lancer dans l’aventure. L’animation de Cowboy Bebop est d’une fluidité exceptionnelle, je ne pensais vraiment pas voir ça dans un anime. Et chose importante :  le design des personnages reste cohérent d’un plan à l’autre. Pas de visages déformés ou de corps disproportionnés, tout est parfaitement homogène et joli à regarder. Je le précise car c’est quelque chose d’assez symptomatique des séries animées, qu’elles soient japonaises ou non. Cowboy Bebop a bénéficié de techniques d’animation traditionnelles, et ça se voit.

Ensuite, la musique. Qu’on se le dise, la bande-son de Cowboy Bebop est tout simplement phénoménale. Il faut dire que toute la série tourne autour de la musique. Les épisodes sont appelés « sessions » et leurs titres font soit référence à des chansons célèbres (Bohemian Rhapsody), soit à certains styles musicaux (Mushroom Samba). La bande-son très jazzy donne une ambiance vraiment unique à la série, et je compte me procurer l’OST dès que possible.

Autres points importants, l’histoire et le développement des personnages. S’il y a bien une histoire de fond, les épisodes se suffisent à eux-mêmes et pourraient presque être visionnés dans le désordre. Étant donné que nos chasseurs de primes sont extrêmement malchanceux et restent fauchés la plupart du temps, ces derniers sont toujours prêts à capturer de nouveaux criminels à chaque épisode. Parallèlement à cela, on en apprend un peu plus sur nos protagonistes au fur et à mesure. On finit par s’attacher à eux, à s’inquiéter de leur sort, et c’est vraiment quelque chose de primordial selon moi.

Enfin, je dirais l’ambiance. Cowboy Bebop est un savoureux mélange entre western, space-opera et film de gangsters. Un combo improbable, certes, mais tellement efficace !

tAG_91951

Ce qui peut déranger : Très objectivement, je ne vois pas aucun point négatif à Cowboy Bebop. Ce dernier excelle dans son genre, et s’il ne plaît pas à tout le monde, c’est simplement une affaire de goûts.

En d’autres termes, si vous n’aimez pas les voyages dans l’espace, les westerns ou les films de gangsters, ce n’est peut-être pas le meilleur choix. Quoique, essayez  quand même de regarder quelques épisodes. Vous pourriez être agréablement surpris. 😉


VERDICT

FinalfooterSpikeforumpost copy

♥ Alerte coup de cœur ♥

Cowboy Bebop a été une véritable révélation pour moi, et j’espère découvrir d’autres animes d’aussi bonne qualité.  Si vous n’avez pas encore vu cette série, allez-y les yeux fermés.  Ça ne coûte rien d’essayer, et comme le dit si bien Spike : « whatever happens, happens ». 😉

See you, space cowboy!

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Spiiiiiiike ❤ On est d'accord ! La musique, l'ambiance, les persos, tout ça quoi !!! ❤ Te laisserais-tu tenter par un drama ( série asiatique ) ? Je peux te guider pour essayer vu que tu en as marre des séries TV américaines. En tout cas ta nouvelle mise en page m'a fait bizarre mais est très sympa =D

    Aimé par 1 personne

    1. Ozdust dit :

      Je serais carrément partante ! 😀
      Il me faudrait quelque chose de pas trop niais, avec des personnages attachants et une histoire intéressante. Voilà mes critères ! ^^

      Concernant mon blog, il avait grand besoin d’un lifting et je suis plutôt contente du résultat. En tout cas, ce nouvel environnement me redonne envie d’écrire ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s