Les Chroniques Nordiques – Épisode 2

Les Chroniques Nordiques - Épisode 2Hej hej, aventuriers !

Si j’ai tardé à rédiger cette nouvelle chronique, c’est que j’ai traversé une période extrêmement difficile émotionnellement. En effet, partir à l’étranger signifie aussi s’éloigner de sa famille et de ses amis. Et quand quelque chose de grave arrive, il faut pouvoir gérer sa peine à distance. Ce genre d’épreuve ne m’était encore jamais arrivé, et j’ai encore du mal à m’en remettre.

Mais rassurez-vous, je ne suis pas venue ici pour me lamenter. Passons donc à un sujet plus léger ! Tenez, que diriez-vous que je vous parle de…

L’Eurovision

369ddf2ec0b0a1ce861c72c8e1df0a2d
Haha, qui aurait cru que je parlerais de ça un jour ! Quand les Suédois m’ont demandé si je suivais la compétition, je me suis mise à rire. Grave erreur.

L’Eurovision est une véritable institution en Suède, et la finale est suivie assidument par la plupart des foyers. Certains Suédois, comme Erika, Sofia et Paula, sont de véritables fans. Le genre de fans qui se souviennent non seulement des gagnants des années précédentes,  mais aussi des performances, des classements et du nom des chansons. Euuuh, d’accord. C’est du sérieux là.

C’est donc comme ça que je me suis retrouvée au beau milieu de leur soirée « Eurovision Finals » sans vraiment savoir ce que je faisais là. Surtout qu’elles m’avaient invitée quelques semaines auparavant pour une séance de rattrapages, et que je m’étais vite rendue compte que la France était particulièrement mauvai nulle à cette compétition.

Mais finalement, je me suis laissée prendre au jeu et à l’ambiance bonne enfant de cette soirée. Tout le monde portait des vêtements à paillettes et tout l’appartement était décoré avec des rubans flashies (la petite chatte, Juljia, ne savait plus ou en donner de la tête). On s’est tous goinfrés de chips et de pop corns en commentant chacune des performances, c’était plutôt cool. J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour la Belgique, qui a terminé 4ème sur 27. Mais je vous laisse imaginer l’excitation générale lorsque la Suède a décroché la première place, c’était épique.

Adieu lycée, bonjour université !

Lors de la Fête du Printemps… Attendez,on me signale dans l’oreillette que j’ai oublié de vous parler de cette événement. Bon, voilà une photo pour vous résumer l’idée :

walpurgis
Les Suédois aiment bien fêter l’arrivée des saisons, et le printemps n’échappe pas à la règle avec la Walpurgis Night (c’est l’autre petit nom de cette fête). La tradition est de se réunir autour d’un grand feu de camp en chantant des chansons traditionnelles. Bon, si on oublie le fait qu’il faisait EXCESSIVEMENT froid ce soir-là et que j’avais davantage l’impression de fêter l’arrivée de l’ère glaciaire que du printemps, on va dire que j’ai passé un très bon moment.

Donc, pour en revenir à nos dragons (les moutons ont été dévorés, nous sommes chez les Vikings, après tout), j’avais remarqué durant cette soirée que tous les jeunes de 18-19 ans portaient des casquettes blanches avec leurs noms brodés dessus. Les personnes qui m’accompagnaient m’ont alors expliqué que ces casquettes étaient distribuées aux futurs diplômés et que c’était une véritable tradition en Suède. Ces casquettes sont très symboliques et tous les Suédois la gardent précieusement toute leur vie, et la ressortent parfois pour certaines occasions.

studentmossor
Ainsi, lorsqu’on m’a invitée à une « Graduation Party » chez les voisins, je n’ai pas été étonnée de voir les trois garçons de la maison arborant fièrement leurs casquettes, tels de fringants jeunes matelots prêts à partir en mer. Une énorme photo du petit dernier, 19 ans et fraichement diplômé, était exposée à l’entrée, à côté d’une montagne de cadeaux. D’ailleurs, à propos de cette photo, la tradition veut que ce soit une photo d’enfance (et il faut pouvoir assumer ^_^’). Toute la famille et les amis étaient invités, ce qui faisait pas mal de monde. Un grand buffet était dressé avec plein de choses sympas à grignoter (saumoooon <3), et tout le monde allait se servir à sa guise. Dans cette famille-ci, nous avons eu droit à pas mal de discours (avec leurs lots d’anecdotes rigolotes apparemment, dommage que je ne parle pas suédois haha). J’ai également participé à une autre « graduation party » où il n’y a pas eu de discours. Tout dépend de la famille, en somme, même si l’organisation générale reste la même. Pour fêter l’obtention de leur diplôme, les jeunes Suédois aiment aussi monter à l’arrière de camionnettes (oui, oui) pour faire le tour de la ville en aspergeant de la bière partout. J’ai ri lorsque la mère de Markus, l’un des garçons chez qui j’avais été invitée, m’a révélé que son fils avait attrapé la crève à cause de ça. Ah, ces jeunes, j’vous jure.

Le groupe de français

fe4f616d4e2e7c57de0bf36088cdb22e
Si j’ai réussi à trouver un logement dans cette ville très prisée qu’est Stockholm, c’est tout simplement dû à ma nationalité. En effet, mes hôtes sont de grands fans de la France et sont donc très heureux de loger une petite Parisienne sous leur toit (je ne vis même pas à Paris mais bon, passons ^^’).

Du coup, quand Agnetha m’a proposé de participer à son groupe de français avec ses amies, je n’ai pas pu refuser. Pour résumer, le principe est de se réunir tous les mois chez l’une des participantes et de parler français autour d’un sujet choisi. La première fois que j’y suis allée, le thème du dîner était la Dordogne. Étant donné que j’ai passé quasiment toutes mes vacances dans cette région lorsque j’étais plus jeune, je n’ai eu aucune difficulté à en parler. Je me souviens encore de leur réaction lorsque je leur ai révélé que le foie gras était la spécialité locale: « Le foie gras ? Mais j’adooooore le foie gras ! » (imaginez avec le petit accent suédois, c’était très drôle ^^).

tumblr_mugqbyt2mE1s9p5e7o1_500Je les aide aussi pour la prononciation… 🙂

Au sein du groupe, je joue le rôle de moteur. Je suis là pour les aider quand elles ne se souviennent plus de certains mots, les corriger de temps en temps (même si elles sont toutes très fortes en français, il faut le reconnaître) ou même les éclairer sur des concepts culturels qui diffèrent de la Suède. Lors du dernier dîner, qui avait pour thème l’enrôlement des jeunes Français en Syrie (mon hôte est procureur spécialisée dans les affaires de terrorisme, d’où ce choix très intéressant), nous en sommes venues à parler de l’éducation en France et des différentes filières au lycée (l’une des participantes, Katarina, a d’ailleurs soigneusement écrit le mot « filière » dans son calepin… après le mot « crémaillère », qu’elle ne connaissait pas non plus ^_^).

Ce que j’aime également dans ce groupe, c’est qu’il est composé de femmes toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Comme je l’ai précisé précédemment, Agnetha est procureur, mais l’une d’entre elles travaille à l’ambassade, une autre est guide touristique, une autre est journaliste et auteure… Non, vraiment, je m’estime très chanceuse de pouvoir converser avec elles. C’est vraiment très enrichissant.


gunter_by_purplegem7-d5ovcam
Voilà, c’est ici que s’achève le deuxième épisode de mes Chroniques Nordiques. J’espère qu’il vous aura plu, et je vous souhaite à tous de vivre de belles aventures où que vous soyez !

Hej då ! 🙂

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Nan mais l’Eurovision on est pas nuls, on est MAUVAIS ! Franchement cette année, j’avais envie de pleurer xD
    Peut-être qu’un jour en France, on fêtera dignement la fin du lycée…
    Oh tu m’avais pas dit pour le groupe de français ! Je trouve ça chouette ! Tu dois être un peu la star de la réunion x)

    Aimé par 1 personne

    1. Ozdust dit :

      Haha, elle était un peu pathétique la Lisa Angell… xD
      Ben c’est vrai que tous les Suédois que j’ai rencontrés étaient un peu surpris qu’on ne célèbre pas ça dignement. Et qu’on ait pas de chapeaux aussi ^^’.
      Ouiiii, c’est clair que je suis un peu l’attraction du groupe xD ! C’est assez drôle, en fait !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s